Faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine

Que ce soit pour la préparation de votre départ en retraite ou pour choisir vos investissements futurs, l’intervention d’un CGP ou conseiller en gestion de patrimoine est des plus conseillé. Il vous aidera à bien vous préparer et à choisir l’orientation qui répondra le plus à votre situation. Cependant, il n’est pas rare que des particuliers et des entrepreneurs fassent appel à leur notaire pour gérer leur patrimoine. Alors, avant de choisir votre CGP ou votre notaire, découvrez les points à connaître sur ces professionnels.

Le rôle du CGP

Si de plus en plus de personnes font appel à un CGP, c’est certainement pour obtenir un maximum d’explications concernant le choix patrimonial le plus approprié, sur le long terme. Cet expert propose son aide, aussi bien pour résoudre des problèmes personnels que des problèmes professionnels, en rapport avec la gestion de patrimoine. Plus de 3 500 CGP exercent en France en tant qu’indépendants et ils sont regroupés au sein de différentes organisations professionnelles telles que la CNCGP, le CGPI, l’Anacofi et la CNCIF.

Pour vérifier le sérieux d’un CGP, veillez à vous renseignez afin de savoir s’il dispose du statut de conseiller en investissement financier. Cela fait partie des documents attestant les garanties offertes par ce professionnel, de même que les documents d’entrée en relation mentionnant toutes les qualifications de l’expert que vous avez contacté. Un conseiller en gestion de patrimoine professionnel doit expliquer à ses clients sa relation avec ses différents collaborateurs financiers, pour un maximum de transparence.

Un bon CGP intervient pour la résolution des situations difficiles en rapport avec le placement financier, la rémunération des dirigeants, la gestion des revenus et bien d’autres encore. Il accompagne chacun de ses clients en leur proposant des solutions qui s’adaptent le plus à leur situation et à l’objectif qu’il souhaite atteindre. Dans le cas où vous faites appel à un CGP indépendant, la facturation variera entre 500 et 20 000 euros en fonction de la complexité de la situation.

Faire confiance à son notaire pour gérer son patrimoine

Pour les particuliers qui sont à la recherche d’une stratégie permettant de gérer au mieux leur patrimoine et selon leur situation, le notaire reste certainement le professionnel qui pourra les aider. Allant des projets d’épargne, jusqu’au plan d’investissement en passant par le plan de retraite et les droits de successions, ce professionnel propose un accompagnement sur mesure en fonction de chaque besoin.

Le notaire est souvent appelé dans la concrétisation d’un achat de bien immobilier afin de faciliter le choix des paramètres clés permettant de gérer au mieux le bien, même après plusieurs années. Cependant, il est aussi consulté lors de la constitution d’une épargne, quelle que soit la forme choisie. Planification et prévision seront au rendez-vous afin de trouver une solution garantissant une parfaite gestion des biens.

Lors de la transmission de patrimoine et du règlement de succession, le notaire demeure l’interlocuteur que beaucoup de familles contactent. Son rôle ne se résume pas uniquement au choix d’une stratégie successorale, il détermine également les régimes permettant de protéger chaque partie. A noter que pour éviter toute forme de litige ultérieure, ce professionnel sera tenu de conserver les différentes preuves en rapport avec les règlements établis au préalable.

Consultez notre site web : reduire-ses-impots.net